SHOWROOMING : menace ou non pour les points de vente ?

Woman Using Barcode Reader Through Smart PhoneL’utilisation grandissante du Smartphone en magasin menace-t-il la pérennité de nos points de vente ?  Certains s’en inquiètent.

Pourtant une étude récente démontre que 77% des clients qui utilisent leur téléphone en magasin, finissent par acheter sur place au lieu de commander un produit moins cher sur internet.  Seuls 6% utilisent leur Smartphone pour acheter sur internet depuis le magasin. (source : http://marketingland.com/study-77-percent-of-smartphone-driven-retail-purchases-happen-in-stores-45068),ce qui prouve que c’est encore l’expérience d’achat physique en magasin qui l’emporte.

 Mais pour combien de temps encore ?Cela dépendra des retailers, car ce qui peut faire basculer le client du monde réel vers le monde virtuel , c’est bien la mauvaise expérience !

En effet, jusqu’ici, un client qui se déplaçait en magasin était plutôt captif, fidèle à l’enseigne et rassuré par un parcours d’achat familier . S’il était insatisfait, il se plaignait mais il pardonnait .

Aujourd’hui, le Web est arrivé et avec lui la transparence ! Plus question d’être captif, d’autant que le consommateur de plus en plus défiant vis à vis des magasins habitués à faire du push rejette les 40 ans de pub et d’habitudes du commerce qui ne l’ont pas toujours pris pour responsable.  Désormais le shopper peut s’informer, comparer et choisir en connaissance de cause. Mais attention, le « showrooming » n’amène pas forcement le consommateur sur un site en ligne mais peut le diriger vers un autre point de vente !

Comment éviter que le « showrooming » n’annonce la mort des points de vente ?

Plusieurs choses à mettre en place :

ne pas hésiter à équiper les magasins de WIFI, ce qui prouvera au shopper, que l’enseigne ne craint pas la comparaison

–  équiper les conseillers d’outils mobiles, pour leur permettre d’être au même niveau que les clients

–  apprendre aux conseillers à repérer les « showroomers » pour engager le dialogue avec eux et leur apporter les conseils et services qui permettront de concrétiser l’achat en magasin.

 Enfin, et c’est ce qui fera la différence, faire vivre au client une expérience d’achat positive : lui proposer un magasin où il se sent bien, où il trouve facilement le ou les produits qu’il est venu chercher, où les services sont à la hauteur des promesses et la relation client exceptionnelle.

Le commerce est en pleine mutation c’est une évidence, ce qui l’est aussi c’est que la victoire ira à ceux qui se seront le mieux adaptés. Soyons de ceux-là.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s