Nouveaux mots du marketing et du commerce connecté.

072022B - Hands flicking through text book.

Si vous vous intéressez un peu aux différents écrits sur le marketing, les réseaux sociaux et le commerce connecté, sans doute vous êtes vous trouvés face à des mots dont la signification vous échappe !

On a depuis longtemps été habitué aux anglicismes et autres raccourcis utilisés dans le monde du marketing et de la communication, mais depuis quelques temps, avec l’évolution du commerce, les choses se compliquent.

Outre les mots anglais repris (ne dites plus ordinateur ou  tablette, dites  « device »),
on découvre des expressions (en général réversibles telle que « Web to store et Store to Web),
des associations de mots pour en créer de nouveau en anglais (crowdsourcing, chatbot, astroturfing,…) ou en français (phygital, mobiquité, …)
mais la vraie tendance est à l’acronyme (ROPO, ATAWAD et autre SoLoMo)

Voici donc un humble ( et incomplet) éclairage de ces nouveaux mots qui jalonnent lectures et discussions !

LES ACRONYMES :

ATAWAD (Any Time, Any Where, Any Device) décrit la capacité d’un usager en situation de mobilité à se connecter à un réseau sans contrainte de temps, de localisation, ou de terminal. (marque déposée par Xavier Dalloz. )

ATAWADAC  (Any Time, Any Where, Any Device, Any Content) extension du mot qui ajoute la possibilité d’accéder à n’importe quel contenu.

ROBO ou ROPO (Research Online, Buy Offline) ou (Research Online, Purchase Offline) Ce terme est utilisé pour parler des actes d’achat qui s’initient sur Internet et se finalisent dans un magasin physique.

SEA  (Search Engine Advertising) désigne essentiellement le domaine des liens commerciaux (référencement payant) par opposition au référencement naturel (SEO)

SEO (Search Engine Optimization) qui est  utilisé pour désigner le référencement naturel sur le web.

SoLoMo (Social Local Mobile) désigne l’ensemble des applications marketing et commerciales liées aux applications sociales , locales et mobiles du marketing digital.

LES MOTS VALISES ANGLAIS :

Astroturfing est une technique qui tend à faire passer un message en le présentant comme spontané, et en masquant son caractère commandité.

Bandwagon effect (effet de mode) c’est l’augmentation de la consommation d’un bien due à sa simple popularité, phénomène largement influencé par les réseaux sociaux.

Botnet (de l’anglais, contraction de « robot » et « réseau ») est un réseau de programmes connectés à Internet qui communiquent avec d’autres programmes similaires pour l’exécution de certaines tâches.
Les botnets malveillants servent principalement à  relayer des spams, réaliser des opérations de « phishing »-filoutage en français- ou à implanter des virus.

Beacon  (ou iBeacon , pour la célèbre marque à la pomme) : technologie qui permet une localisation à l’intérieur des bâtiments et ainsi un ciblage des offres sur les terminaux des clients.

Chatbot ( en Français: agent conversationnel), c’est  un personnage virtuel, souvent à visage humain, qui répond  aux questions posées par les internautes par l’intermédiaire du clavier.

Crowdfunding ou crowfunding  (en Français : financement participatif), c’est le fait de financer des projets via un grand nombre de personnes, qui apporte chacune une petite somme d’argent.

Crowdsourcing   propose la contribution de plusieurs personnes à un même sujet.
Wikipédia est l’exemple même du crowdsourcing !

E.tailing( contraction entre E.commerce et retailing), c’est l’activité e.commerce de la distribution traditionnelle.

Geofencing  (gardiennage virtuel) Le principe du geofencing est  basé sur la définition de périmètres virtuels, et le déclenchement d’alarmes lors de l’entrée ou de la sortie de ce périmètre.  Initialement  utilisé par les services de gardiennage ,de suivi des animaux sauvages, ou de surveillance des enfants, il permet aujourd’hui d’adresser le bon message au client se trouvant dans un périmètre donné.

LES MOTS VALISES FRANÇAIS :

Diginaute (contraction entre digital et internaute), cela désigne un internaute qui utilise n(importe quel terminal (ordinateur, tablette, téléphone) pour s’informer et comparer.

Mobiquité (contraction entre mobilité et ubiquité), correspond au terme anglais d’ATAWAD (voir ci dessus), on utilisera Mobiquité + quand on voudra exprimer l’ATAWADAC (voir ci-dessus également)

Phygital (contraction entre physique et digital), il exprime la convergence entre le point de vente physique et son contenu digital, permettant ainsi de renouveler l’expérience en point de vente.

LES NÉOLOGISMES :

Gamification ou gaming  désigne le fait de reprendre des mécaniques propres aux jeux, (principalement vidéos) pour des  applications qui ne sont pas des jeux. Utilisé par exemple par des marques pour augmenter la proximité avec ses clients.

Showrooming (furetage en français), est la pratique du consommateur qui consiste à se rendre chez un commerçant physique pour voir un produit qu’il achètera ensuite, souvent moins cher sur le net. Rapidement, ce mot a trouvé son pendant avec le Webrooming qui est l’inverse.  Le consommateur s’informe sur le net et va acheter en magasin le produit disponible.

LES ANGLISSISMES :

Big Data : l’ensemble des données qui transitent par le web (commentaires Facebook ou Twitter, vidéos publiées sur YouTube ou Dailymotion, musique sur iTunes ou Deezer, paiements bancaires, emails, signaux GPS, carte SIM des appareils électroniques…)

Device  au démarrage, utilisé dans le langage informatique pour désigner les périphériques à l’ordinateur (imprimante, souris,…) par extension désigne aujourd’hui tous les terminaux connectés à internet (ordinateur, téléphone, tablette,…)

Wearable se dit des objets connectés tels que les « Google glass », les « I-watch »,…

LES NOUVELLES EXPRESSIONS :

« Brick and Mortar »  désigne une entreprise de vente traditionnelle c’est-à-dire ayant des points de vente « physiques » .

« Click and Mortar » désigne à la fois, une entreprise de vente traditionnelle qui a également une activité en ligne, mais aussi une boutique en ligne, qui a ouvert un point de vente physique.

« Click and Collect » , également nommé « Check & Reserve », « Click & Pick Up » ou « Reserve & Collect », désigne un service permettant aux consommateurs de commander en ligne pour ensuite retirer leur article dans un magasin où le produit se trouve en stock. A ne pas confondre avec le « Pick up in store »

« Pick up in store »  consiste à envoyer une commande internet depuis le stock e-commerce, en magasin,  pour un retrait sous quelques jours par le consommateur. Dans ce cas le point de vente fait office de relais colis.

« Pure player « s’oppose à la fois au « Brick and Mortar » et au « Click and Mortar » du fait de son activité exclusive sur le net.

« Web to store » définit le comportement des internautes qui recherchent des informations sur le net avant d’acheter en magasin, par extension, définit les actions mises en place par les enseignes sur leur site pour renvoyer vers le point de vente. A l’inverse, « Store to Web », définit les ponts qui sont créés entre le magasin et internet (par exemple, commande en magasin sur internet des produits non disponibles)

Si vous souhaitez approfondir ce sujet, rendez vous sur les sites qui m’ont aidée à formaliser ces définitions :
http://www.definitions-marketing.com/
http://www.definitions-webmarketing.com/
http://fr.wikipedia.org/

et rendez vous un peu plus tard, pour comprendre tous les nouveaux mots liés au point de vente.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s