A LILLE, maintenant LA COMTESSE VOUS RECOIT CHEZ ELLE !

Image 5

UN PEU D’HISTOIRE POUR COMMENCER

Créée il y a 106 ans, dans le Sud-Ouest, par deux passionnés de la gastronomie qui voulaient fabriquer le meilleur foie gras du monde, la « Comtesse du Barry » s’est d’abord fait connaitre sur les foires et marchés avant de développer sa vente par correspondance dés 1936.

L’entreprise a connu une croissance régulière, elle a bâti sa renommée au fil du temps, élargissant et diversifiant sa production, sans jamais sacrifier la qualité de sa cuisine.

Dans les années 70, une grève postale de 40 jours paralyse l’envoi des courriers et des produits et pousse la marque à ouvrir son premier point de vente à Paris !
Le développement de la société se poursuit conjointement entre l’ouverture de nouvelles boutiques et la montée en puissance de la vente à distance ! De quoi préparer la « Comtesse du Barry » au passage cross canal et à en faire, en 1996, la première société gastronomique à proposer ses produits en vente par internet.Il y a un an, jour pour jour, Jérôme Fourest prenait la direction de l’entreprise rachetée en 2011 par le groupe MVVH et entamait la restructuration du réseau (56 points de vente dont 24 en franchise)

Dépoussiérer la vieille dame !

Qui n’a jamais entendu parler de la « Comtesse du Barry » ? Sans doute peu de monde! Mais qui est déjà entré et a acheté dans une boutique du même nom ? Là, il y en a beaucoup moins !Car si la marque est connue, seuls 140 000 clients fréquentent les boutiques et cela principalement d’octobre à décembre (période où plus de la moitié du Chiffre d’affaires est réalisé).2014-11-04 12.34.35

Mais il faut dire que le positionnement jusqu’ici n’était pas très clair !
C’est ce à quoi s’est attaché Jérôme Fourest dés son arrivée : faire de « Comtesse du Barry » LA référence de l’achat cadeau gastronomique, s’appuyant sur les 4 valeurs de la marque – Terroir, Sud-Ouest, Aristocratie et Gastronomie- et sur les 4 produits qui forgent son ADN-Foie gras, Caviar, Saumon et Truffe-.2014-11-04 12.35.13

Pour cela, tout un travail de l’offre a été réalisé, en supprimant du référencement tout ce qui n’était pas du Sud-Ouest et en n’apposant la marque « Comtesse du Barry » que sur les produits fabriqués dans les usines du groupe en toute traçabilité.2014-11-04 12.33.36Quelques marques invitées sont toutefois présentes, mais sélectionnées pour les valeurs qu’elles partagent avec la « Comtesse du Barry »; l’occasion d’ailleurs, pour celles qui ne sont pas du sacro-saint Sud Ouest, de concocter des recettes spéciales, en co-branding (à découvrir dans les boutiques d’ici à Noël)

Un nouvel écrin pour une gamme renouvelée

Le travail réalisé sur la cohérence de la gamme et la complémentarité des marques « invitées de la Comtesse » entrainant un doublement des références (passées de 300 à 600) était l’occasion de retravailler en profondeur le merchandising du point de vente !2014-11-04 12.36.15Et c’est chose faite, puisqu’ aujourd’hui était dévoilé le premier exemplaire du nouveau concept et la marque a choisi Lille !

Pourquoi Lille me direz vous ? A en croire, Jérôme Fourest (qui avoue être amoureux de cette ville) les gens du nord sont particulièrement représentatifs de la population française, la boutique très bien placée et le potentiel certain, de quoi pouvoir valider la pertinence de ce nouveau concept et en assurer son déploiement !2014-11-04 12.39.33

Car la différence est bien visible !2014-11-04 12.35.38

Dés la rue, les changements s’imposent : la vitrine s’ouvre largement sur un point de vente plus clair et plus dégagé.  Les grandes étagères en bois blond, qui couraient sur tous les murs de la boutique, ont laissé place à des meubles blancs, légers, posés sur une toile de Jouy revisitée, illustrant le quotidien de la Comtesse.2014-11-04 12.36.03

Car c’est bien elle qui vous reçoit : l’espace est cosy sans être lourd, le mobilier mêle modernité et classique et les tons sont chics créant un esprit boudoir, unissant luxe et terroir.2014-11-04 12.33.50

Les produits, savamment rangés, s’affichent sous des accroches volontairement évocatrices : « Les extraits du terroir », « La salle de réception », « Les saveurs du verger » et partagent l’espace avec des objets du quotidien posés sur les étagères, comme si la comtesse venait de quitter la pièce.2014-11-04 12.34.42

Une table centrale, surplombée de luminaires fleuris, présentent les produits du moment !2014-11-04 14.04.08La caisse renvoyée en fond de point de vente pour plus d’ouverture sur la rue, s’adosse à une photo grand format, qui plonge le client dans un jardin du Gers!2014-11-04 12.33.17 La lumière du lieu confère à l’ensemble une vraie fraicheur en lien avec les produits !

Une jolie réussite, tout en simplicité, qui devrait trouver son public.

 Alors, la prochaine fois que vous passez devant une boutique « Comtesse du Barry » n’hésitez pas à pousser la porte, tous les points de vente devraient avoir revêtu leurs nouveaux atours dans les 2 à 3 ans qui viennent.

Publicités

Une réflexion sur « A LILLE, maintenant LA COMTESSE VOUS RECOIT CHEZ ELLE ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s