CARREFOUR EURALILLE : L’HYPER-URBAIN MULTIFACETTES

IMG_3338

Pas si simple d’être un hypermarché au cœur du 3ème quartier d’affaires de France !
Pas si simple d’être un lieu de passage entre 2 gares internationales peuplées de « navetiers » pressés !
Pas si simple d’être implanté au pied de résidences bourrées d’étudiants hyper-connectés !
Pas si simple de jongler entre une clientèle active de bureau, en attente d’efficacité et une clientèle de proximité, désireuse de convivialité et de praticité !
Pas si simple de répondre à   toutes ces attentes parfois bien opposées, surtout, quand l’hypermarché en question est implanté sur 12 000M2 sur 2 étages, au fond d’une galerie commerciale, alors que le consommateur, de plus en plus pressé, se tourne naturellement vers la vente à distance et le Drive !
Pas si simple, me direz vous !  C’était sans compter sur la détermination de Thierry Demettre, le directeur et des équipes de Carrefour !

Profitant de la rénovation du Centre Commercial vieillissant, les équipes ont repensé complètement leur hypermarché, du point de vue de leurs clients multiples : les écouter a permis de les comprendre et de leur offrir l’hyper qui leur ressemblait !

Pour cela, le nouvel hyper a été construit autour de 4 axes :

1. Tant qu’à être urbain, soyons le vraiment !

Ici tout est fait pour l’achat rapide ! Le plan du magasin a été redessiné, réduisant la surface à 7800 M2 sur un même niveau, sans perdre en offre produits .

Loin des implantations classiques, les rayons sont organisés par besoin et judicieusement implantés en fonction des 2 accès au point de vente.  Les gammes ont été revues, en complémentarité de l’offre du centre commercial.

Pas de pharmacie, ni de librairie dans la galerie ?  Qu’importe, dés l’entré de l’hyper, on trouve une parapharmacie, isolée du reste du magasin et un rayon presse proposant + de 2000 titres ; de quoi faire ses achats rapidement avant de sauter dans le prochain train !IMG_3346

De passage ou à la pause déjeuner, l’autre accès vous amène directement au pôle « snacking » particulièrement développé, mêlant  linéaires de produits préparés et sandwichs faits sur place !  Vous pourrez réchauffer votre plat préparé ou avaler votre sandwich, confortablement installés sur des grandes tables, disposées tant à l’intérieur, qu’à l’extérieur du point de vente.IMG_3365

2. De la convivialité pour plus de proximité !

IMG_3358Pour répondre aux besoins des clients de proximité, l’accent a été particulièrement mis sur le développement des produits frais, créant en fond de point de vente, une réélle « place du marché » dont l’offre a été complètement repensée en fonction des moments de vie clients.  Des espaces thématiques ont été développés par exemple, autour des moments festifs et des envies de manger différemment.

IMG_3353Corners de produits italiens ou espagnols, boutique du saumon fumé (où le saumon est fumé et tranché devant le client), produits traiteur élaborés sur place, pains, viennoiseries et pâtisseries faites maison par des professionnels se partagent l’espace avec les habituels stands fromage, charcuterie, boucherie et poissonnerie, qui n’ont à rougir de rien non plus !IMG_3357

Au centre de cette place, le rayon fruits et légumes met en valeur les producteurs locaux ! Car ici, si la clientèle est étrangère à plus de 20%, on revendique son implantation locale par un marquage fort des produits régionaux mais aussi par un rayon complet proche de la sortie, proposant un large choix de produits du nord, qui ne demandent qu’à être emmenés comme souvenirs par les voyageurs de passage !IMG_3360

Mais la « nourriture » peut également prendre une forme plus subtile encore, celle de la nourriture de l’esprit ! Car la culture n’a pas été rognée dans le cadre de la réduction de surface, bien au contraire !  Force historique de ce magasin, le rayon a été développé, densifié grâce à des bibliothèques coulissantes et aménagé pour donner envie au client de se poser quelques instants pour parcourir le pitch du dernier Best seller ou tout simplement faire une pause .IMG_3351

3. De la praticité pour gagner du temps !

Être un hypermarché urbain oblige ! Il fallait, en plus d’une offre hyper-adaptée, réfléchir aux services les plus attendus par les clients.  Faire ses courses entre midi et deux quand on travaille juste à coté, et se faire livrer le soir, quelle belle idée !  Muni d’un self scanning, le (la) client(e) remplit son caddy, passe à la caisse qui lui est dédiée et laisse le soin au livreur d’emballer ses courses et de les lui livrer à domicile à l’heure convenue !IMG_3362

Le client préfère commander* depuis son mobile ou son ordi et venir chercher les produits en magasin.  Pas de souci avec le « click and collect » (*sauf alimentaire).
Plus encore, pour les aficionados de la commande en ligne, Carrefour offre la possibilité de retirer leurs colis, commandés n’importe où sur le web, dans leur relai Kiala.

4. L’innovation au service du client !

Le commerce est en mouvement permanent, aujourd’hui plus qu’hier, mais l’innovation n’a de sens que si elle est utile au client !
Bien sûr, ici le Wifi est gratuit et illimité, on peut payer sans contact, cela devient la règle ! Mais le magasin est à l’origine d’une première mondiale : une application dédiée géolocalise les produits en promo, grâce à la technologie LED.

000134218_75
photo LSA

« Promo C-où », une fois embarquée sur votre Iphone, vous emmène à quelques centimètres des produits que vous aurez repérés sur le site ou dans le tract en cours.  De quoi vous éviter de perdre du temps en cherchant la bonne affaire.

Un hyper ouvert sur la galerie !

Pour que le parcours client se termine en beauté, la ligne de caisse a été , elle aussi, complètement rénovée.
A chaque extrémité, un pôle de 15 caisses en LS et 2 pôles de 10 et 16 caisses paniers gérés chacuns par une file unique, encadrent quelques caisses classiques.  De quoi fluidifier cette dernière formalité.IMG_3343

Ouverts sur la galerie, on retrouve les classiques services de Carrefour, qui ont été ici tous recentrés autour d’un même comptoir: Accueil, SAV, billeterie, click and collect, retrait des colis,…

Une innovation encore, toujours pour répondre aux demandes des clients, une véritable boutique de fleuriste jouxte cette zone de services.  Ouverte elle aussi sur la galerie, elle propose aux visiteurs une prestation offerte par du personnel Carrefour spécialement formé à ce nouveau service et qui a découvert un nouveau métier.IMG_3337

Si Carrefour Euralille s’est appuyé sur la connaissance de ses clients multiples pour créer un hyper à leur image, il a également amené certains de ses collaborateurs à évoluer vers de nouveaux métiers !

Bravo pour l’initiative et le résultat !

Pour en savoir plus : http://www.carrefour.fr/magasin/lille

 

 

Publicités

Une réflexion sur « CARREFOUR EURALILLE : L’HYPER-URBAIN MULTIFACETTES »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s