3 jours au cœur du RETAIL 3.0 – Partie 1

New York, LA ville de tous les superlatifs et de tous les extrêmes,  LA ville où tout est possible et  bien évidemment LA ville de toutes les innovations RETAIL

Partie 1 : La Technologie est partout, mais où se cache-t-elle ?

Si Times Square continue à vous éblouir de ses milles feux à la nuit tombée, la présence de la technologie, à laquelle aspire tant le retailer européen, n’a pas la première place dans le retail à New York!

Je m’explique ! Bien sur qu’elle est partout cette technologie, mais pour ainsi dire, on ne la voit pas, elle ne nous écrase pas, elle est juste UTILE.

REBECCA MINKOFF

Vous avez certainement entendu parler de cette boutique, ouverte récemment dans Soho et « proposant une fusion inédite entre expérience physique et e-commerce », boutique qui propose une véritable expérience de réalité augmentée.  Mais ce qui frappe en entrant dans cette boutique, c’est que vous vous trouvez dans un magasin de mode, branché soit, mais somme toute, assez classique, qui vous permet de faire vos achats de manière traditionnelle !

image.axd_crédit photo : Rebecca Minkoff

C’est en entrant dans la cabine d’essayage que la magie opère , bien que cette cabine soit d’un premier aspect assez classique, avec un grand miroir !  Pas même un grand écran, qui vous propose du contenu lié à votre achat ou à l’univers de la marque, comme on pu le montrer avec fierté, certaines start-up, lors du récent salon Conext.

Non, à première vue, juste un miroir ! Mais ce miroir cache une technologie incroyable : entrez votre article dans la cabine, le miroir le reconnait (grâce à la RFID) et se transforme en « écran d’affichage » (que vous pouvez réduire à loisir pour lui redonner sa fonction première et totale de « refléteur de votre image »).  Cet écran (qui n’en est pas un) , vous permet bien évidemment d’en savoir plus sur le produit, de sélectionner des produits complémentaires, de faire venir une autre taille ou un autre produit dans la cabine. Il vous permet également de modifier l’ambiance lumineuse de la cabine d’essayage, pour découvrir le rendu de votre prochaine tenue, dans l’univers dans lequel vous le porterez (en soirée, dans une boite de nuit, dans la rue,…)et bien d’autres fonctionnalités qui font le lien entre les différents canaux de la marque.  Toutes les avancées technologiques (ou presque), que l’on retrouve dans nos écrans qui annoncent le « point de vente du futur » à la différence prés, que c’est complètement intégré au miroir et en devient « transparent ».

NORMAL

Chez Normal, la technologie est également au service du client!Capture d’écran 2015-11-12 à 16.40.07

Le design de la boutique, dés le premier coup d’œil, fait référence  à l’univers épuré des célèbres boutiques à la pomme, une grande façade vitrée, dégagée, arborant juste en son centre le logo de la marque , éclairé comme il se doit (une autre inspiration des boutiques Apple); un grand écran Led, s’étalant sur toute la hauteur de la boutique et dont le contenu est un simple écouteur détouré (LE produit de la boutique),Capture d’écran 2015-11-12 à 16.42.27

des étagères hautes ne sont pas sans rappeler celles des pharmacies modernes, intégrant ici les machines 3D et les bobines de matière, telles que celle utilisée par les machines. Capture d’écran 2015-11-12 à 16.40.47

Des visuels surdimensionnés font échos aux bocaux, cadres et autres sculptures, représentant sous toutes ses formes, la fameuse « oreille », qui est le centre de toutes les attentions de la boutique !  Un grand affichage (une nouvelle fois, toute hauteur) explique par des pictos simples, les 9 étapes qui vous séparent du précieux produit.Capture d’écran 2015-11-12 à 16.41.04

L’espace central, quant à lui, est complètement dégagé, seulement animé de quelques « bancs » blancs brillants, reflétant la lumière et amenant vers le grand comptoir qui fait face à l’atelier complètement vitré et derrière lequel un conseiller vous accueille !

Et là aussi c’est la techno qui prend le relai, car ici tout est dématérialisé: le smartphone sert à la fois au vendeur pour prendre l’empreinte de l’oreille pour la fabrication du précieux produit, mais aussi pour le règlement !

Capture d’écran 2015-11-12 à 16.41.19

Une évidence de classer « Normal » dans la catégorie « technologie », puisque c’est une des premières entreprises à construire son offre autour de la technologie 3D, mais elle méritait tout autant la catégorie « personnalisation », tant ce produit n’existe que par ce biais. Outre l’adaptation précise à la morphologie du client (on est tenté de dire « patient » tant la pratique se rapproche du « paramédical »), tout est paramétrable : la couleur de l’écouteur, la couleur et la longueur du câble,…
Enfin, comment ne pas être tentée de placer dans la catégorie « hyper-spécialisation », cette boutique, qui vend UN seul produit à UN prix unique !

D’ailleurs, de produit, il n’y en a pas physiquement dans la boutique, juste des représentations imagées !

YOTEL : un hôtel 100% LS
Capture d’écran 2015-11-12 à 16.46.14

Dés l’extérieur, vous comprenez que le « Yotel » n’est pas un hôtel comme les autres. Une grande façade blanche, ciselée d’hexagones, prend de jolies couleurs violettes à la tombée de la nuit, comme le reste de l’hôtel d’ailleurs, lui conférant rapidement une image de « boite de nuit.

Passé le sas, le ton est donnée: vous allez prendre votre destin en main et bizarrement cela parait simple !Capture d’écran 2015-11-12 à 16.44.55

Il faut dire que le décor épuré de ce hall d’entré doit y être pour quelque chose, ainsi que l’évidence des fonctions qui s’y trouvent : à gauche, un alignement d’écrans, surmontés d’un journal lumineux et d’une signalétique « check-in » ne laissent aucun doute sur leur utilité, au centre les 2 ascenseurs qui desservent les étages (assez consensuels pour le coup, si l’on excepte l’ambiance sombre et colorée des cabines) et à droite, l’espace consignes sur lequel on aura l’occasion de revenir.

Capture d’écran 2015-11-12 à 17.13.54

UN CHECK-IN SIMPLIFIÉ !
Ici pas de personnel endimanché, pour vous réclamer les coordonnées de votre réservation.  C’est vous qui gérez tout : l’écran d’accueil des bornes à disposition ne pouvait être plus simple : 3 hexagones symbolisant les 3 fonctions utiles : Pick-up key, Check-in et Check-out !  Même les plus réticents à la technologie s’y retrouveront facilement, même si il y a fort à parier qu’ils préféreront un hôtel standard !Capture d’écran 2015-11-12 à 17.23.44

100% LS, MAIS PAS SANS ÂME !
On pourrait croire que le « 100% LS » ne renvoie bien loin la convivialité !

Capture d’écran 2015-11-12 à 16.45.13Bien au contraire, la force de « Yotel » – il faut l’avouer, ce ne sont pas les chambres, qui s’apparentent plus à la « cabine » qu’à une chambre de standing- est son 4ème étage ! le « FOUR » comme il est nommé !

Capture d’écran 2015-11-12 à 16.45.22
Prés de 2000 m2 d’espaces multifonctions regroupant la conciergerie, un restaurant japonais, un bar (animé par un DJ le  weekend ), de grandes tables communautaires où se poser pour une réunion informelle, des espaces lounge pour partager un verre entre amis, des écrans internet pour rester connectés avec le monde mais aussi une grande terrasse extérieure pour rêvasser dans un décor de buildings inimitable.

Capture d’écran 2015-11-12 à 16.45.53

L’ambiance du Four est détendue, le décor tout de blanc et de bois (la journée, car le soir il prend les couleurs violettes chères à l’hôtel) est ponctué d’une signalétique élégante, à la fois graphique et efficace.Capture d’écran 2015-11-12 à 16.44.25

La décoration du patio qui fait face à la terrasse est pour le moins originale : les objets, oubliés par des voyageurs distraits, ont été mis en scène tels des tableaux;  emballés sous vide, positionnés sur des fonds de couleur et accompagnés d’une histoire imaginée autour de l’objet et de son propriétaire.  Capture d’écran 2015-11-12 à 16.45.34

Une bien belle initiative qui apporte une véritable connivence avec les visiteurs !

Capture d’écran 2015-11-12 à 16.47.17

UNE EXPÉRIENCE TOUTE EN FLUIDITÉ,
qui finit en beauté.  Pour le check-out, c’est aussi simple qu’à l’arrivée, avec cerise sur le gâteau, une expérience inédite.

yotel2

Si habituellement, il est toujours un peu « stressant » d’abandonner ses bagages pour profiter de sa dernière journée de voyage en toute liberté, ici on le ferait pour le plaisir, car c’est un robot qui s’en occupe !  Répondant au doux nom de YOBOT, un grand bras articulé vient prendre la valise que vous venez de déposer dans la machine, la range dans un des grands casiers visibles depuis l’entrée et vous la rendra, en faisant le chemin inverse, à votre demande.

Bref un hôtel, où l’expérience personnelle, ludique et colorée, remplace avantageusement un contact humain pas toujours à la hauteur.

Après ces quelques exemples d’utilisation utile de la technologie ,
à suivre :  Partie 2 : Du multi-spécialiste à l’hyper-spécialiste.

 

Publicités

5 réflexions sur “ 3 jours au cœur du RETAIL 3.0 – Partie 1 ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s