3 jours au cœur du RETAIL 3.0 – Partie 3

Annoncés comme les fossoyeurs des magasins il y a peu, les pure-players se sont rendus à l’évidence, qu’il n’y avait pas de salut sans points de vente physiques, même si celui-ci peut être éphémère.

Partie 3 : Quand les pure players traversent l’écran

LITTLE BITS l’a bien compris.

Little Bits, une start-up qui veut rendre la technologie accessible à tous, a développé une plateforme de modules électroniques interchangeables qui permettent à tout un chacun de créer ses propres objets électroniques.  Le système est enfantin, l’assemblage se fait par aimant et la création de circuit est instantanée.  Little Bits se définit comme « la boite à outils des inventeurs ».Capture d’écran 2015-11-17 à 14.21.38

Du site communautaire au lab éphémère
En kit, ou pièce par pièce, vous pouvez acheter tous les composants dont vous avez besoin pour créer un système ingénieux, sur le site de la marque, site qui partage également toutes les réalisations des clients.

Mais quoi de plus excitant que de pouvoir partager en live, la création du public.  C’est pour cette raison que Little Bits a créé son premier point de vente !  mais pas question d’ouvrir une boutique conventionnelle, ce sont des inventeurs après tout !Capture d’écran 2015-11-17 à 14.22.58

Le concept de ce point de vente est basé sur le concept : inventions sur place ou à emporter !Capture d’écran 2015-11-17 à 14.22.33
Entre point de vente et espace d’expérimentation, il encourage les visiteurs à utiliser les « briques » pour réaliser une invention sur place. Ils peuvent ensuite décider de l’acheter et de l’emmener ou de la laisser sur place pour que quelqu’un améliore la création.Capture d’écran 2015-11-17 à 14.22.00

La première partie de l’espace ressemble effectivement à un rayon de magasin de jouets proposant des boites completes permettant de réaliser les objets que vous pouvez par ailleurs manipuler pour en découvrir l’intérêt.Capture d’écran 2015-11-17 à 14.22.41

Au fond de la boutique, la partie « Atelier », dont les muraux ornés de boites contenant à la fois les fameux composants qui donnent vie aux projets en s’agglomérant et toute sorte d’objets nécessaires à la création finale !  Des tables pour les petits ou pour les grands – parce qu’il n’y a pas d’âge pour être inventif- permettent au passant de se poser et de se mettre à l’oeuvre, si besoin en suivant les conseils des fiches ou les explications avisées d’un personnel avenant.Capture d’écran 2015-11-17 à 14.22.11

Quand j’ai visité Little Bits, j’y ai croisé des gamins, emballés à l’idée de créer quelque chose de leur main, qui se sont prévipité sur des boites de composants et d’accessoires pour commencer leur création.

Tout l’aménagement de cette boutique est modulable, pour permettre à l’équipe de la faire évoluer pendant sa courte vie ! Mais gageons que cette boutique, qui fermera ses portes en fin d’année, trouvera un autre endroit pour se ré-installer, qui sait durablement !

Pour BIRCHBOX, le chemin est à peine différent.
Capture d’écran 2015-11-17 à 14.21.03

Pure-player depuis 2010, l’idée de BirchBox est que l’on peut consommer « la beauté » d’une autre manière; autrement que passer des heures à choisir un produit dont on ne connait pas l’efficacité, autrement que de dépenser de l’argent inutilement dans des crèmes qui ne conviennent pas,…  Birchbox teste les produits pour les consommatrices et leur choisit le meilleur.Capture d’écran 2015-11-17 à 14.20.14

Fonctionnement sur un système d’abonnement (mensuel pour 10$ par mois ou annuel, résiliable en un clic), la cliente reçoit une « Box » par mois, comprenant 5 miniatures adaptées à son profil (profil qu’elle aura bien évidemment pris le soin de compléter) qu’elle pourra tranquillement ester chez elle, en suivant les conseils joints à l’envoi.
Le site encourage également les abonnées à partager photos et commentaires, autour de l’actualité de leur BoxCapture d’écran 2015-11-17 à 14.20.25

Être abonnée offre d’autres avantages, comme 15% sur la boutique et la livraison des produits offertes ! De quoi fidéliser une clientèle souvent zappeuse !Capture d’écran 2015-11-17 à 14.20.34

Puisque la mécanique est bien huilée, qu’est ce qui a poussé BirchBox à ouvrir un point de vente physique?
Après s’être essayé à plusieurs pop up store, BirchBox a franchi le pas de son premier magasin physique en 2014, avec cette surface de 400 m2 ouverte au cœur de Soho.  L’idée est ici de proposer l’ensemble des produits – 250 marques et 2000 articles classés par destination : cheveux, peau, lèvres,… – en mettant en avant le Top10 des produits sélectionnés par les clientes !Capture d’écran 2015-11-17 à 14.20.54

De nombreux produits sont à l’essai, l’occasion d’en faire découvrir de nouveau aux visiteuses mais c’est surtout la carte de la personnalisation qui est ici mise en avant avec BYOB  (Buy Your Own Birchbox), le moyen à chacune, de créer sa propre Box, en choisissant parmi tous les produits !  Un moyen de recruter de nouvelles abonnées séduites par le concept !Capture d’écran 2015-11-17 à 14.20.42


La « personnalisation » sera d’ailleurs le sujet de la  Partie 4 ,
A suivre !

Publicités

2 réflexions sur “ 3 jours au cœur du RETAIL 3.0 – Partie 3 ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s