Le beau fait-il vendre ?

macarons-de-toutes-les-couleurs-2-1024x682Le sens du beau : aux origines de notre culture contemporaine.

Le beau est une notion abstraite , qui se définit comme la caractéristique d’une chose qui au travers d’une expérience sensorielle procure une sensation de plaisir ou un sentiment de satisfaction. En ce sens, la beauté peu s’exprimer au travers de  l’aspect visuel, la forme, le mouvement, le son.

Depuis l’antiquité, certains philosophes s’accordent à penser que tout ce qui existe possède une réalité qui est nécessairement liée au concept du beau et les artistes s’attachent à imiter les proportions harmonieuses de la nature.

Il faudra attendre le 17 ème siècle pour qu’apparaisse la notion de « goût » : l’idée qu’il existe au plus profond de nous un sens du beau et que la représentation artistique a pour vocation, non plus de matérialiser une vérité divine ou cosmique,  mais bien de satisfaire la sensibilité des individus.

Au 18ème siècle, l’esthétique normative est écartée, le sens de l’esthétique ne tient pas sa valeur de l’exactitude mais de la richesse des rapports qu’elle condense.  L’œuvre est plus le reflet de l’auteur et du spectateur que celui de la nature. La beauté intègre la subjectivité..

Plus récemment, la consommation de masse et la dégradation du contexte économique ont obligé les marques à évoluer en se différenciant ; la fonction design, par essence, est alors devenue un acteur majeur de ce changement. Lire la suite Le beau fait-il vendre ?

Pourquoi le magasin physique résistera à Internet !

distribution-technologie-digitalCertains le disent mort, d’autres le pensent bien malade et en perte de vitesse, je fais partie de ceux qui pensent que le point de vente, lieu privilégié d’une expérience d’achat enrichissante, est au début d’une nouvelle ère !

Voici 9 raisons, qui pour moi, témoignent de la force du point de vente physique face au rouleau compresseur qu’est internet !

1. Dans l’histoire, aucune grande avancée n’a fait totalement disparaitre celle qui la précédait.

La télé n’a pas tué la radio, le cinéma n’a pas tué le théâtre, pas plus que les boutiques n’ont tué les marchés et les supermarchés n’ont tué le commerce de proximité.

Bien sûr à l’arrivée d’une nouvelle technologie ou d’un nouveau mode de vente les précédents sont plus ou moins bousculés, déstabilises, obligés de se remettre en question, pour pouvoir réaffirmer ses forces et ses différences, pour se refaire une place dans un univers complètement redistribué !

Pour les mêmes raisons, le web ne tuera pas tous les magasins physiques. Résisteront les magasins qui sauront additionner leurs forces historiques (celles qui ont fait leur succès pendant des années et qu’ils ont oublié, petit à petit, au fur et à mesure de leur croissance) à ce qui fait la force des nouveaux entrants sur le marché . Lire la suite Pourquoi le magasin physique résistera à Internet !

Un voeu pour 2014 : le renouveau du point de vente !

ImageCertains le disent mort, d’autres le pensent bien malade et en perte de vitesse, je fais partie de ceux qui pensent que le point de vente, lieu privilégié d’une expérience d’achat enrichissante, est au début d’une nouvelle ère !

Je fais donc un vœu pour cette année qui commence :
celui du renouveau du point de vente.

Fini le digital pour le digital et bienvenue au digital qui se met au service du client et facilite la vie des vendeurs !

Finie la bataille fratricide entre le virtuel et le réel et bienvenue au parcours d’achat cross canal, intégrant tous les supports, en toute mobilité !

Fini le magasin (dés)organisé autour des problématiques du distributeur et bienvenue au point de vente basé sur les clés d’entrée du client dans un environnement fluide et agréable !

Fini le magasin « entrepôt » sans relief et bienvenue au point de vente qui sait réinventer les espaces en attisant tous les sens du client !

Fini le magasin « libre service » et bienvenue au point de vente qui réenchante la relation et répond aux nouvelles attentes du consommateur !

Et à chacune et chacun d’entre vous, je souhaite une BELLE année 2014.  Qu’elle vous comble de petits bonheurs, de grandes joies et de jolies réussites pour réinventer la vie en même temps que le point de vente !

De quoi retrouver votre âme d’enfant

visite des plus beaux toy store du monde.

En cette période magique de Noël, je voulais partager avec vous ce panorama des plus beaux magasins de jouets à travers le monde !  Car si le point de vente se réinvente sans cesse, les designers mettent toute leur créativité au service du bonheur des enfants !

En route pour Londres !

Dans la capitale du retail design, les « toy store » n’échappent pas à la règle !

HAMLEYS, le plus célèbre et l’un des plus grands au monde !

hamleys1  

Construit sur 7 étages, ce magasin  légendaire est  « LE TEMPLE « du jouet où se bousculent jouets dernier cri et jeux informatiques, ainsi qu’ours en peluche traditionnels et jouets collector.dsc_9482_0053_edited-1

Spectacles et animations pour enfants y sont proposés tout au long de votre visite, prévoyez d’y passer du temps, vous serez envoutés et ceci quel que soit votre age !

dsc_7071_0034_edited-1

 HARROD’S : le chic déjanté !

04_harrodskids

Cet espace, récemment renové, vous transporte dans un univers imaginaire.  Tout en cohérence avec le prestige de Harrod’s, il vous propulse dans des mondes inattendus et hypnotiques : la forêt enchantée, le pays des merveille, l’odysée,  mais aussi une librairie et une confiserie tout en couleurs : de quoi satisfaire les 5 sens de tous les visiteurs. Lire la suite De quoi retrouver votre âme d’enfant

Aéroville : Escale 3 / zoom sur des concepts remarquables.

Parmi les 200 boutiques d’Aéroville, certaines ont retenus mon attention, soit parce qu’elles n’existaient pas dans le panorama français, soit parce que leur concept est original ou rare, ou encore parce qu’il s’agit là du tout dernier concept de la marque!

Un concept girly tout nouveau en France: CHILLBOX

2013-11-11 11.44.43Débarqué de Grèce, où la marque existe depuis seulement un an, et déjà présent en Belgique, Suéde, grande bretagne,… Chillbox vous propose des « Frozen Yogurts », dans un écrin au total look ROSE.  L’arrière du comptoir, habillé de boites carton, induit le fonctionnement de ce restaurant hors norme : Ici la glace est libre service !
2013-11-11 11.45.11
Vous commencez votre achat aux bornes LS en choisissant votre parfum, parmi différentes saveurs (mangue, chocolat, cookie et vanille)

2013-11-11 11.44.58
ensuite direction le bar, ou vous attendent pépites de chocolat, fruits secs, biscuits, sucreries, sauces et autres sirops qui compenseront largement le coté équilibré de votre yaourt. Lire la suite Aéroville : Escale 3 / zoom sur des concepts remarquables.

Aéroville : Escale 2 / des décors pour patienter jusqu’à l’ouverture!

Pour donner envie aux clients de découvrir une prochaine ouverture de point de vente, le traitement de la boutique en travaux est aujourd’hui une veritable opération de teasing et une occasion de communiquer sur la marque !Si tout le monde se souvient de la qualité de la « palissade de chantier » qui ornait la façade de la boutique Nespresso champs Elysées,nespresso-boutique-champs-elysee (1)toutes les marques non encore ouvertes au centre d’Aéroville ont également joué le jeu sans égaler bien entendu la qualité de Nespresso!

OPTION 1 : LE TRAITEMENT XXL

2013-11-11 12.39.30
De manière plutôt basique pour Forever 21, avec renvoi sur le site.
Cette marque américaine,référente en matière de mode à prix abordable, ouvrira ici son 4ème magasin français, après une ouverture mouvementée rue de Rivoli fin octobre. Les accros à la marque pourront désormais s’offrir les dernières tendances américaines sans passer par les USA. Lire la suite Aéroville : Escale 2 / des décors pour patienter jusqu’à l’ouverture!

Aéroville: Escale 1 / Tour d’horizon

de ce centre qui se veut exceptionnel, inventant une nouvelle forme de commerce !

 UNE ARRIVÉE EN DOUCEUR !

2013-11-11 13.24.24

Le bloc de verre et d’acier de 85000 m2, conçu par l’architecte Philippe Chiambaretta,  qui s’est posé à quelques encablures des pistes de Roissy n’est pas si impressionnant lorsque l’on s’en approche en voiture, très cohérent qu’il est  avec les terminaux tout proches dont on ressent l’inspiration. 

Dés le parking, le centre annonce la couleur : ici tout est fait pour faciliter la vie du visiteur .

Dans chaque allée le nombre de places libres est indiqué et un voyant vert vous permet de repérer facilement leur emplacement.  Autre innovation intéressante, le nom des grandes boutiques repérables ou des « hubs » thématiques sont repris ça et là dans le parking, vous permettant de vous garer au plus prés de l’objectif de votre visite. Lire la suite Aéroville: Escale 1 / Tour d’horizon

Un apple store tout en transparence

Exit le magasin surplombé d’une toiture en verre courbée et encadrée de deux murs épais (NY UWS, Highland Village,…) voici le nouvel Apple Store !

stanford_hero

Un Apple Store, d’un tout nouveau genre s’est ouvert ce week end à Standford (Californie): une énorme boite en verre, avec un plafond opaque très fin , ressemblant à une grande terrasse couverte.  Très largement ouvert sur l’extérieur, il donne l’impression que la boutique et la rue ne font qu’un.

stanford_forbes_10

Trois des quatre murs ne sont que parois de verre, donnant l’impression que le toit flotte au-dessus du sol.  Derrière le seul mur opaque, un espace dédié aux  
formations et au Genius Bar où, cette fois, c’est le plafond qui est transparent.  Lire la suite Un apple store tout en transparence

Et si on revenait à l’essentiel ?

1er hyper

A force de vouloir proposer au consommateur un choix de plus en plus grand, les distributeurs ont réussi à rendre l’achat trop compliqué .  Le point de vente, pris au jeu de la théâtralisation, s’est éloigné progressivement de sa fonction première : présenter efficacement les produits.

Dans une volonté de se différencier sans cesse, les magasins ont multiplié les mises en scènes spectaculaires recherchant à provoquer auprès de leurs clients le fameux effet « Wahou ».

Mais la montée en puissance d’Internet et la crise qui est passée par là, Lire la suite Et si on revenait à l’essentiel ?

SHOWROOMING : menace ou non pour les points de vente ?

Woman Using Barcode Reader Through Smart PhoneL’utilisation grandissante du Smartphone en magasin menace-t-il la pérennité de nos points de vente ?  Certains s’en inquiètent.

Pourtant une étude récente démontre que 77% des clients qui utilisent leur téléphone en magasin, finissent par acheter sur place au lieu de commander un produit moins cher sur internet.  Seuls 6% utilisent leur Smartphone pour acheter sur internet depuis le magasin. (source : http://marketingland.com/study-77-percent-of-smartphone-driven-retail-purchases-happen-in-stores-45068),ce qui prouve que c’est encore l’expérience d’achat physique en magasin qui l’emporte.