Archives du mot-clé paris

CORAZY’s : LE MUJI QUADRICOLORE !

Si je vous dis : « Objets du quotidien , simples et fonctionnels, sans fioriture et de bonne qualité, au design japonais », c’est sur vous pensez MUJI !  Mais si je rajoute « objets colorés et fabriqués exclusivement au Japon » là, il s’agit de CORAZY’s !

Cette marque a construit son concept autour de la couleur – des couleurs devrais-je dire : l’orange, le rose, le vert et le bleu qui sont      LES couleurs de CORAZY’s, choisies pour leurs évocations:

  • L’orange: reflet de la lumière du soleil
  • Le rose : symbole des émotions
  • Le vert : image de la nature et des végétaux qui la composent
  • le bleu : puissance de la mer (chère à Hokusai)

9_emmanuelle_moureaux_corazysElle propose des produits de grande qualité, dont le moindre composant a été fabriqué dans le pays, renouant ainsi avec les qualités ancestrales de l’artisanat japonais.

Vendus sur Internet, environ 150 produits (allant des articles de déco pour la maison, en passant par la papeterie et quelques accessoires de mode) sont déclinés dans chacune des couleurs, laissant ainsi chacun se plonger dans son univers coloriel.

decli-couleurs-01

Rien d’étonnant donc que CORAZY’s, à l’aube de créer son premier point de vente se soit tourné vers Emmanuelle Moureaux pour créer l’écrin de leurs produits.
Car CORAZY’s et Emmanuelle Moureaux partagent la même passion de la couleur !

Cette architecte née en France et installée au japon depuis des années, a fait du travail de la couleur une véritable spécialité.  Selon le concept de « Shikini » (littéralement : créer l’espace avec de la couleur »), elle décline depuis 2004 de nombreux projets dans des domaines variés tels que l’architecture, l’architecture d’intérieur, le design mobilier et produits.2_emmanuelle_moureaux_corazys

Le concept de ce premier point de vente s’appuie sur l’idée de la « bibliothèque ».  L’espace aux murs blancs est aménagé de grandes étagères, blanches elles aussi, s’élevant jusqu’au plafond 10_emmanuelle_moureaux_corazys

et dont les joues dessinent de grandes bandes verticales reprenant les couleurs de la marque.3_emmanuelle_moureaux_corazys

La transparence des étagères apportent de la profondeur à la présentation, en démontrant d’un seul coup d’œil, toute l’harmonie colorielle des produits.6_emmanuelle_moureaux_corazys

Pour utiliser une hauteur qui pourrait devenir inaccessible au client, une collection de faux livres reprenant un camaïeu de chaque coloris est disposée sur les étagères hautes, amplifiant la monochromie de chacune des présentations et renforçant l’effet bibliothèque recherché.4_emmanuelle_moureaux_corazys

Le magasin dégage, comme le veut la marque, enthousiasme et sentiment de bien-être, à travers chaque histoire que les objets rassemblés racontent au client.8_emmanuelle_moureaux_corazys

L’objectif de cette boutique est de donner au passant l’envie de rentrer, de flâner dans les allées, de choisir un objet qui lui parle, comme on choisirait un beau livre dans une bibliothèque, mais aussi de lui faire vivre une expérience agréable pour lui donner envie de revenir.1_emmanuelle_moureaux_corazys

Si vous êtes de passage à Tokyo, retrouvez ce point de vente, ouvert depuis Janvier,  sur Jingumae, dans le quartier chic d’Ayoma !

Adresse :
Tōkyō, Shibuya, Jingū-mae 5-51-3

Photos : © Daisuke Shima / Nacasa & Partners et corazys.com
En savoir plus : corazys.com (en japonais) et www.emmanuellemoureaux.com

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Quand les pure players donnent une leçon de « point de vente » aux retailers classiques !

Annoncé mort par de nombreux experts il y a quelques années, le point de vente physique a assurément encore de beaux jours devant lui !
Certes, il ne sera plus tout à fait pareil à ce qu’il fut à ses grandes heures de gloire, quand il ne souffrait d’aucune concurrence !
Mais la révolution Internet est passée par là, avec son lot d’innovations technologiques chamboulant le rapport du consommateur et du shopping.

La déferlante des sites e-commerce a bousculé un commerce traditionnel, qui se sentant en danger, a parfois réagi de manière désordonnée :

  • d’aucun refusant d’admettre les réalités du danger, s’enfonçant dans des pratiques qui se révéleront vite dépassées compte tenu de l’évolution concomitante du consommateur
  • d’autres, pris de panique, se sont jetés à corps perdu vers Internet, copiant sans comprendre leur nouveau concurrent et délaissant ce qui avait fait leur force jusque là, à savoir le point de vente physique.
  • d’autres, enfin, ont compris rapidement qu’Internet allait pouvoir enrichir l’expérience client, au cœur de leur magasin et ont construit, avec intelligence, ce qui allait s’appeler un peu plus tard « l’OMNICANAL ».

Mais c’est bien ceux, par qui le danger est arrivé- les pure-players- qui ont le plus vite compris l’interactivité entre physique et virtuel.

Coincés derrière l’écran infranchissable des consommateurs, les pure players se sont rapidement sentis à l’étroit, d’autant, que le consommateur, de plus en plus exigeant commençait à afficher sa volonté de profiter des avantages de chacun des différents modes de commerce.

Et quand un pure player décide d’ouvrir un point e vente, le résultat est à la hauteur des nouvelles exigences du client et des nouvelles habitudes de consommation, rendues possibles par la techno.

Au hasard d’une balade parisienne (dans le 2ème arrondissement), voici 3 exemples qui sortent du lot :

MILIBOO TIK

Le premier pure-player à se démarquer : Miliboo.  Avec l’ouverture en 2014 d’une boutique de 600 M2, installée sur les 2 étages d’un ancien bâtiment de la rue de Réaumur, ce site de vente en ligne de meubles design, créé en 2007, a répondu aux attentes pressentes de sa clientèle, qui souhaitait pouvoir voir et tester la qualité des produits de la marque.

En réponse à la question :  » Comment faire pour donner envie aux clients de venir en magasin », s’est imposée l’idée d’une boutique totalement connectée et digitale, dans laquelle les différents outils créent le lien avec le site Miliboo.com, pour un parcours client sans couture.

Si au premier abord, le magasin ressemble à n’importe quelle autre enseigne de meubles, ne vous y trompez pas, c’est en fait un point de vente, bourré de technologie, qui permet au consommateur d’effectuer son parcours d’achat, seul ou accompagné, au gré de ses envies.

milicarte
Dés l’entrée, vous êtes invités à vous munir de votre « milicarte » (physique ou nichée dans votre smartphone), véritable passeport qui vous suivra tout au long de votre parcours d’achat: informations complémentaires sur les produits présentés, consultation des catalogues virtuels sur grand écran, achats en toute autonomie et même appel à l’aide d’un vendeur, sont autant de possibilités que vous offre l’appli Miliboo tandis que, repéré par les beacons qui truffent le magasin, chacun de vos gestes aura été tracé par l’enseigne (temps passé dans les différents espaces du magasin, pages consultées sur le catalogue,…) pour une meilleure connaissance de votre profil et l’ajustement d’une offre personnalisée (produits complémentaires proposés, prix de la livraison,…)
schema-milicarte-kiosque

Outre la présentation de 150 produits (parmi les 2500 dispos en ligne), répartis en ilots d’inspiration, une large palette de services est proposée :

  • up-to-you-tabouret
    UP TO YOU : personnalisation de produits en direct sur des grands écrans.
  • fred_oculus
    HOME BY ME, quant à lui, vous propose une expérience toute particulière d’immersion 3D : recréez votre habitat et meublez le avec les produits Miliboo, avant de découvrir à l’étage de la boutique le résultat, par une immersion dans le projet 3D, grâce aux lunettes Oculus Rift.
  • miliboo-3dDu 3D, il en est question également, avec l’impression à la demande d’objets de décoration exclusifs, dont vous pouvez suivre l’impression en direct grâce à la caméra de l’imprimante dédiée exclusivement à votre commande.

Et si vous souhaitez découvrir la boutique sans bouger de votre fauteuil, c’est possible grâce à la visite virtuelle, qui vous laisse vous déplacer au gré de vos envies sur
https://www.miliboo.com/miliboo_experience_2d.html ou en tentant l’expérience de « téléportation » avec le casque de réalité augmentée 3D MILICARDBOARD.milicarboardInstallée depuis 2 ans maintenant, cette boutique dont le traitement physique n’a rien de spécifique, a su trouver une clientèle en mal d’expérience.  La marque rassurée par l’accueil favorable auprès de sa clientèle envisage de développer le concept ailleurs ! On parle de   Lyon pour le prochain projet.

Adresse :
100, rue de Réaumur 75002 Paris 

MADE.COM

Un lieu d’expérience avant tout !

ilogo

La profonde vitrine  de cette boutique, logée en plein cœur de Paris, la dévoile telle une galerie d’art : un décor dépouillé, des objets déco judicieusement présentés sous un éclairage scénarisé.  Seule, la signature barrant les grands vitrages vous indique que vous êtes au bon endroit !

Passé cette vitrine, le couloir qui vous amène vers le reste du point de vente, vous fait entrer directement dans la marque :  une accumulation de cadres présentent les différents designers, au service de Made.com et de ses clients et la mission de made.com est gravée sur une grande planche en bois : « Bousculer l’industrie du design en vous proposant du mobilier de haute qualité, à des prix allant jusqu’à – 70% par rapport à la moyenne du marché » .

img_5085

C’est ce que fait cette marque, qui depuis 2010, propose sur le net, des produits design, qui ne sont fabriqués que si ils rencontrent l’adhésion des clients. Pas de prise de risque sur les modèles, pas de lourdeur de stock, pas d’intermédiaire(s), c’est ce qui fait la réussite de Made.com.

img_5080

« Pas de boutique » faisait également partie de leur stratégie de réduction des coûts, mais une fois de plus, la pression du client a amené Made a créer des showrooms : 3 en Angleterre (leur pays d’origine), 1 à Amsterdam et depuis quelques mois, celui de paris, alors qu’on parle déjà de Berlin et de la Belgique.

img_5079

840 m2 de surface, installés dans un loft urbain, où une partie des produits de la gamme est présentée soit dans des ambiances réalistes, que le visiteur est amené à s’approprier (canapés, lits et bureaux sont avant tout fait pour être utilisés!), soit en déclinaison, à l’instar des bars à cousins ou à fauteuils !

made-coussins

Quoiqu’il en soit, même en cherchant bien, vous ne trouverez pas la moindre étiquette prix, ni la plus petite désignation.  Car, ici, rien n’est à vendre! Seule, une étiquette noire marquée du + de la marque est accrochée à chaque produit.
made-etiquette

Munissez-vous d’une des nombreuses tablettes, disponibles en libre service, et, en pointant ce symbole, vous aurez toutes les infos du produit (caractéristiques, prix, délai de livraison,…) et pourrez même les glisser dans votre panier virtuel !
Car, pour acheter il faut aller sur le site!

img_5078

Pas de souci, mMade a pensé à tout.  Un grand espace convivial propose une série d’écrans sur lesquels vous pourrez poursuivre vos achats!img_5082
Une dernière hésitation avant de passer à l’acte? un mur complet, découpé de centaines de petites cases remplies d’échantillons matière et proposant en façade la fiche technique du produit convoité, ceinture cet espace, vous permettant de comparer les tissus ou d’emmener le tout chez vous, pour finir de vous décider.

img_5077

Ce showroom est littéralement pensé, comme la continuité du site marchand.  Made.com a su en faire un lieu convivial, loin des boutiques de meubles classiques, un lieu de vie où le visiteur peut se poser, sans raison, boire un café ou éventuellement tester un produit avant de l’acheter.  Un lieu de rencontre avec la marque, qui la rend encore plus proche du consommateur.

img_5081

Adresse :
52, rue Etienne Marcel 75002 Paris

SEZANE

img_5095« 100% en ligne, sans intermédiaires, directement des plus beaux ateliers jusqu’aux client(e)s », voici une démarche identique à Made.com, même si le domaine est différent cette fois, puisqu’il s’agit de l’univers de la mode.

img_5089

Parce que son obsession est de « proposer les plus belles créations possibles et le faire à prix juste », Sezane est la première marque française de prêt à porter à avoir choisi de se développer uniquement sur Internet.  Quoi de plus surprenant donc, de se retrouver devant une boutique à l’enseigne Sezane ?

img_5096

Située au cœur du 2ème arrondissement, au RDC d’un bel immeuble de pierre de taille aux larges ouvertures, L’appartement, entre lieu d’exposition et boutique d’essayage, vous invite à une expérience unique avec la marque.

img_5087

Un décor aux couleurs chaleureuses et aux matériaux raffinés accueille les produits de la marque : sublimes chaussures déposées sur un chiffonnier patiné, vêtements suspendus à d’aériennes barres laitonnées, accessoires présentés dans de hautes étagères lambrissées,…

img_5088

Un petit salon vous invite à prendre le temps de la réflexion, tandis qu’au sous-sol, une véritable salle de cinéma privée (en association avec MK2) propose  sur invitation, une sélection de classiques à (re)découvrir.

appartement-cinema

Si, au premier abord cette boutique ressemble à ces boutiques de luxe rencontrées au hasard de balade dans soho (on y retrouve les colonnes de fonte classiques de ce quartier), ne vous y trompez pas, rien ici (ou presque) n’est à vendre !img_5090

Vous pourrez essayer chaque produit, tester les matières et vous assurez du bien tomber des étoffes, mais pas question de repartir avec le produit, car il s’agit de produits de présentation, la vente se faisant uniquement par internet.img_5091

Lors de ma visite, j’ai pu rencontrer une cliente de passage, un peu décontenancée par cette approche!  Un vendeur l’a aidée à passer sa commande et lui a proposé une livraison à son hôtel ou en retrait dans le point de vente!  Finalement, elle est repartie, rassurée de ne pas avoir à trainer ses lourds paquets, dans les rues de la capitale.

img_5092

En plus de l’ensemble de la collection que vous pouvez essayer et/ou commander sur place, L’appartement Sezane propose désormais une offre « Take Away »;  toute une collection de petits produits déco, linge de maison, papeterie, maroquinerie, bijoux mais aussi food, fleurs et librairie qui satisferont les aficionados du shopping immédiat. appartement-ta

Un lieu remarquable au design raffiné, qui bien que ne distribuant ses produits qu’à travers le net, a su démontrer l’importance d’une boutique de qualité, en lien avec les valeurs de la marque et la cible clients.

img_5094

Adresse :
1, rue Saint Fiacre 75002 Paris

3 exemples qui nous montrent que loin d’être enterré, le point de vente physique est à l’aube d’une ère nouvelle, construisant un nouveau modèle qui fera la part belle à l’expérience client, loin des hauts lieux du shopping imposés jusqu’ici.

Crédits photo : Miliboo, Sezane & RETAILex

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

BIOCOOP joue le jeu de la COP21

Biocoop, premier réseau de magasins bio en France, est aussi l’un des pionniers dans la vente de produits en vrac.

Capture d’écran 2015-10-19 à 10.43.12

A l’occasion de la COP21, la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre prochains, Biocoop ouvre une boutique éphémère signée AKDV.

Nommé Biocoop21, ce pop up store de 67 m2, présent du 5 novembre au 5 janvier rue du Château-d’Eau, à Paris, propose de tester une expérience unique : le 100% sans emballage. Lire la suite BIOCOOP joue le jeu de la COP21

BOULANGER s’installe à l’OPERA !

Ouvert début septembre, le tout premier magasin parisien de l’enseigne supprime les frontières entre réel et virtuel.

IMG_3691

 » Pour notre premier magasin à Paris intra-muros, nous sommes partis d’une feuille blanche avec la volonté d’intégrer tous les codes du web et du magasin physique  ! »  déclare Emmanuel Deschamps, le directeur opérationnel de Boulanger.

IMG_3671

Le résultat : Lire la suite BOULANGER s’installe à l’OPERA !

Un LEROY MERLIN 3.0 AU CŒUR DE LA CAPITALE !

Le 17 juin dernier sur l’ancien site de Surcouf, dans le 12 ème arrondissement s’est ouvert le 2ème magasin parisien de l’enseigne.

IMG_3655

6600 M2, répartis sur 3 niveaux, pour offrir au client parisien, pressé et souvent peu bricoleur, toutes les solutions pour la maison.

IMG_3656

 » Nous avons voulu créer un magasin hyper urbain, adapté aux parisiens.  Tout est pensé pour leur faciliter la visite et pour qu’ils ne regrettent pas leur choix  ! »  affirme Marie-Dominique Marguery la directrice de ce nouveau point de vente ! Lire la suite Un LEROY MERLIN 3.0 AU CŒUR DE LA CAPITALE !

Noël : saison des pop up store !

Le pop up store, ce concept de boutique éphémère, n’en finit plus de se multiplier au cœur des grandes métropoles (entr’autre).

Merveilleuse réponse à un commerce devenu virtuel, le pop up store permet aux marques de se rapprocher du consommateur ou de s’essayer à de nouveaux concepts qu’elles viennent du retail ou du e-commerce.

Mais, à l’approche de Noël – dont l’attractivité commerciale n’est plus à démontrer- les pop up fleurissent à chaque coin de rue.

Voici, pour vous donner l’occasion de ne pas en rater, un passage en revue des principaux pop up actuellement visibles à Paris.
Et profitez-en, car pour beaucoup c’est l’occasion de collections inédites et d’expériences remarquables. Lire la suite Noël : saison des pop up store !

POP UP STORES et autres magasins éphémères ! (Part 1)

A l’heure où le commerce est chamboulé par la montée en puissance d’Internet, les initiatives, pour redonner un nouveau souffle au point de vente se multiplient.

Parmi elles, la multiplication des POP UP Stores et autres magasins éphémères !

Nécessitant moins d’investissement qu’un point de vente classique, le pop up, caractérisé par son coté éphémère, permet plus de fantaisies autant dans le choix de l’emplacement que dans le traitement esthétique.  Il permet de toucher des consommateurs là où l’enseigne n’a pu s’implanter ou de tester un concept sur une nouvelle population ! C’est d’ailleurs un moyen utilisé souvent par les pure players, pour se donner de la visibilité ou évaluer une implantation physique. Bref, il est la porte ouverte à la créativité !

Voici un petit panorama de POP UP stores remarquables encore visibles, ou pas ! Lire la suite POP UP STORES et autres magasins éphémères ! (Part 1)

En passant par le MARAIS !

Connu, entre autres, pour ses boutiques décalées et ses nombreux concepts store, dont MERCI, le plus célèbre n’est plus à présenter, Le Marais regorge de points de vente tous aussi intéressants les uns que les autres,…

FRIPES THERAPY a intégré, il y a 2 jours le « VESTIAIRE DU MARAIS »

vestiaire 3

Moins d’un an après l’inauguration de ce qui se veut une friperie révolutionnaire, le très beau bâtiment de 500 m2 a réinterprété son espace, rouvrant ce mercredi 26 Mars.

photoLa friperie « Fripes Therapy » a migré à l’étage, où l’ambiance vintage est un écrin aux vêtements et accessoires issus de la récupération. Ici, pas besoin de fouiller dans des bacs immondes, les vêtements sont parfaitement rangés sur des portants, comme dans n’importe quelle boutique de fringues qui se respecte.  Les prix sont ronds, écrits à la craie sur des ardoises accrochées au portant, et le choix est large !  De quoi s’habiller pour pas cher en se faisant plaisir !vestiaire 1

Au rez de chaussée, l’ambiance  est plus sobre et les produits, neufs cette fois, classés en corner par créateur dont il est prévu une rotation tous les 3 ou 4 mois. les vêtements sont tantôt suspendus à des portants, tantôt empilés sur des tables en carton.  L’atmosphère y est chic, même si les prix restent largement abordables.vestiaire 2Et l’accueil y est sympathique !  Le responsable de la boutique s’est empressé de me raconter l’histoire du lieu et de ses différentes évolutions.

Souhaitons leur longue vie !

Vestiaire du Marais – 5bis, rue Froissart – 75003 Paris

CUISSE DE GRENOUILLE

cuisse de grenouille 2

Juste à coté du « Vestiaire du Marais », se niche une boutique qui répond au doux nom de « Cuisse de Grenouille ».
Cette marque, née il y a deux ans,  de la passion de 2 frères pour le surf, a d’abord existé au travers d’un site marchand, avant de venir s’échouer dans le marais, à la veille des vacances d’été 2013.

cuisse de grenouille
Conçue comme une vague géante par l’architecte C. Keufer, ce « surf shop » tout en bois, met en valeur es produits soigneusement sélectionnés sur les portants (en bois eux aussi) ou sur la table centrale, dessinée façon « longboard ».

Destinés aux « gentleman surfeurs », ici, tout rappelle le surf : des vêtements de ville, des  shorts de bains, des chaussures,des planches de surf  et tout un ensemble d’objets choisis avec goût (lunettes de soleil, bouquins à la gloire du surf, bougies et autres accessoires).cuisse de grenouille3

Et si l’ambiance vous plait, vous avez la possibilité de boire tranquillement un café, perché sur un tabouret design.

Face à l’excellent accueil du public, l’ouverture d’une deuxième boutique est programmée.

Cuisse de grenouille – 5, rue Froissart – 75003 Paris

HOME AUTOUR DU MONDE par Bensimon.
home

Il y a maintenant plusieurs années, le styliste S. Bensimon a ouvert, à quelques encablures de sa boutique « autour du monde » centrée sur ses collections de mode, ce qui ressemble bien à un concept store : « Home autour du monde »
Comprenez que tous ses coups de coeur « maison sont ici réunis : meubles vaisselles, objets déco ou luminaires, linge de maison ou produits de beauté, ainsi que ses célèbres sneakers, disponibles dans toutes les couleurs !

images
Mixant les design scandinave, italien, anglais ou français, cette boutique permet d’associer de façon transversale et cohérente les univers de la mode, la beauté et de la maison, domaines qui passionnent le créateur.

En perpétuelle évolution, les collections présentées sur les 2 étages, nous invitent à revenir.

Home autour du monde – 8, rue des Francs Bourgeois – 75003 Paris

CAUDALIE

caudalie2
C’est à quelques vitrines de là, que Caudalie, spécialiste de la beauté par la vigne, a planté sa première boutique française, il y a moins d’un an.
Déjà présente dans plusieurs pays d’Europe, la marque distribuée dans les parfumeries et les grands magasins, a souhaité se rapprocher de ses clientes en leur proposant une relation sans intermédiaire

.caudalie3
Dans une ambiance fraiche, mariant le bois au carrelage blanc, double référence d’une part à l’univers viticole au travers des caisses de vin habillant élégamment le mural et du « Beauty Bar » reprenant les codes des barriques ancestrales et d’autre part à la santé et à la beauté au travers de la pureté du blanc.

L’accueil y est particulièrement agréable.  Quelque soit votre intention, en pénétrant dans cette boutique (simple curiosité ou vrai interet pour les produits), vous êtes invités à tester les produits librement au niveau du bar central.

Des Ipads sont également à votre disposition pour apprendre tout sur tous les produits, en parfaite autonomie si vous ne souhaitez pas faire appel aux conseillères, présentes mais qui savent se montrer discrètes.caudalieLors de mon passage hier, une animation bien sympathique était en place : de grands post-it, posés négligemment sur la vitrine, vous invitaient à choisir une bonne raison d’entrer dans la boutique.  De quoi créer simplement, proximité et connivence.  Bien vu !

Caudalie – 8, rue des Francs Bourgeois – 75003 Paris

Au hasard de ma ballade dans le quartier, je n’ai pas résister à l’envie de re-découvrir
L’ECLAIREUR Sévignéboutique_sevigne001Cet espace e 450m2, ouvert depuis fin 2009, n’est pas une boutique, ni un concept store (même si c’est un peu de tout ça à la fois ), c’est un « univers », une oeuvre d’art interactive, où le visiteur va vivre une véritable expérience.

« Ce projet est la mise en forme d’un rêve, d’une intention nourrie d’émotions, d’histoires, de mémoire, comme un conte dans lequel, j’espère, chacun pourra retrouver un peu de lui même » confiait Arne Quinze, l’artiste et designer visionnaire qui a conçu l’espace.boutique_sevigne003

Pas de vitrine sur la rue, c’est un long couloir étrange qui vous amène vers l’espace qui ne l’est pas moins .  Les murs de la boutiques sont constitués d’un assemblage de plus de 2 tonnes de bois recyclés, recouverts d’une couche de polyuréthane au rendu métallique et équipés de près de 150 écrans de formats différents.boutique_sevigne010

Ces murs cachent des parois coulissantes révélant une partie des collections autrement cachées du public.  Cela permet de libérer l’espace du poids des produits et de continuer à surprendre le visiteur tout au long de son parcours.

L’eclaireur – 40, rue Sévigné – 75003 Paris

A l’heure ou beaucoup se posent la question de la survie du point de vente physique, ces quelques exemples nous démontrent que bien des pistes sont possibles pour ré-enchanter l’expérience client.

STARBUCKS et ses plus beaux « salons de café » !

starbuck

UN PEU D’HISTOIRE POUR COMMENCER

En 1971, s’ouvrait le premier « salon de café »à Seattle, offrant quelques uns des meilleurs cafés du monde, fraichement torréfiés à partir de grains entiers.

Le nom de Starbucks est inspiré d’un des héros de Moby Dick, évoquant  une haute mer de légende et la tradition maritime des premiers négociants en café.

Séduit par le charme des bars à expresso italiens, Howard Schultz (qui deviendra propriétaire de Starbucks quelques années plus tard) à l’idée de transposer aux États Unis, la tradition des cafés italiens et de leurs lieux d’échanges et de conversation.  Il crée ainsi un trait d’union entre la maison et le travail, un point de rencontre pour les plus pressés aussi bien qu’un endroit où se détendre entre amis et passer un bon moment.

Dés le début, Starbucks se veut être une entreprise différente, qui, au delà de la célébration du café et de ses rituels, favorise les rapports humains.

Leur mission : »Inspirer et enrichir l’esprit au gré des rencontres, café après café, dans chacun des quartiers où ils sont implantés.
Le métier de Starbucks ne consiste pas seulement à offrir un café d’exception mais aussi de créer des liens, de s’impliquer dans les vies de la communauté et de célébrer les différences de culture.

LE DESIGN DES « SALONS DE CAFÉ »

Pour faire de ses « salons de café » des lieux de connexion – avec les autres, avec soi-même et avec son environnement, Starbucks crée des lieux uniques, à l’image des quartiers où ils sont implantés et dont l’impact environnemental doit être le plus faible possible. Lire la suite STARBUCKS et ses plus beaux « salons de café » !

CAMPER et ses plus beaux points de ventes !

camper 0

UN PEU D’HISTOIRE POUR COMMENCER

La marque Camper nait en 1975 en Espagne lorsque la famille fondatrice, qui a consacré un siècle à l’industrie de la chaussure, décide de moderniser ses techniques de fabrication. Les chaussures Camper, s’inspirent de la culture méditerranéenne dont elles sont issues et du mode de vie urbain de ceux à qui elles s’adressent.

La première boutique ouvre en 1981 à Barcelone, révolutionnant le monde de la chaussure par son approche design audacieuse et des mises en avant originales.  Dix ans plus tard, Camper ouvre ses premiers magasins à l’étranger à Paris, Milan et Londres.

Là, où bon nombre d’enseignes appliquent à la lettre leur charte graphique, Camper a choisi de collaborer avec des designers et décline ses boutiques autour de 3 grands concepts :

 CAMPER TO&ETHER
Camper Together est un modèle de collaboration entre Camper et des designers prestigieux pour créer des produits exclusifs et des boutiques exceptionnelles. Lire la suite CAMPER et ses plus beaux points de ventes !