Archives du mot-clé tokyo

10 jours à TOKYO, la ville qui ne dort jamais – Intro

Quand on a vu New York et que l’on s’est nourri de l’énergie qu’elle dégage à chaque coin de rue, difficile d’imaginer qu’il existe plus grand (beaucoup plus grand !), plus haut, plus contrasté, plus lumineux, plus fréquenté et surtout plus bruyant,.. vraiment plus bruyant!

Lorsque l’on arrive à Tokyo ce qui vous frappe d’abord c’est le monde.  Le train qui vous amène de l’aéroport, vous laisse sans voix dans une gare noire de monde (quelle que soit la gare !): des milliers de personnes qui se croisent, avec empressement mais sans bousculade.  Une fois sorti de la gare, c’est le « bruit » qui vous surprend (même si le monde est toujours là, surtout si le quartier de Shibuya est votre destination, nous aurons l’occasion d’en reparler): à la fois sonore, bien sur, mais aussi visuel ! Des hauts parleurs dans les rues, qui diffusent une musique forte dés le matin, des raccoleurs devant les commerces, juchés sur des podiums de fortune pour vous inviter à profiter de leur offre commerciale, des écrans lumineux sur tous les immeubles qui entourent la gare à l’instar d’un Times Square démultiplié. Bref, le dépaysement est immédiat !

Arrivée dans la capitale japonaise pour explorer son commerce et ses innovations retail, un roadbook de 600 pages à la main : mais par quoi commencer ?

Parce que Tokyo, décidément, n’est pas New York !  Autant la ville Américaine est quadrillée d’avenues et de rues parfaitement parallèles ou perpendiculaires, autant le plan de Tokyo n’est qu’enchevêtrements de rues et de ruelles, où gratte-ciels, centres commerciaux, petites boutiques et maisons traditionnelles s’emboitent sans rigueur, sans doute un héritage de ce qu’était  Edo avant de devenir la ville moderne que nous connaissons!

Pas facile de s’y retrouver ! Pourtant cette mégapole de prés de 14 millions (et 43 millions pour son agglo) a son propre découpage en 23 arrondissements, partagés eux-mêmes en quartiers, eux mêmes découpés en « chome » dont le numéro se retrouve sur les adresses postales, pas toujours simple à décoder !

Par chance, les quartiers sont souvent assez spécialisés coté commerce, c’est donc suivant ce découpage que je vais partager ici ce qui m’a le plus marqué pendant ces 10 jours au cœur de cette capitale qui vit 24h sur 24 !

A SUIVRE…

 

 

 

 

Enregistrer

Publicités

STARBUCKS et ses plus beaux « salons de café » !

starbuck

UN PEU D’HISTOIRE POUR COMMENCER

En 1971, s’ouvrait le premier « salon de café »à Seattle, offrant quelques uns des meilleurs cafés du monde, fraichement torréfiés à partir de grains entiers.

Le nom de Starbucks est inspiré d’un des héros de Moby Dick, évoquant  une haute mer de légende et la tradition maritime des premiers négociants en café.

Séduit par le charme des bars à expresso italiens, Howard Schultz (qui deviendra propriétaire de Starbucks quelques années plus tard) à l’idée de transposer aux États Unis, la tradition des cafés italiens et de leurs lieux d’échanges et de conversation.  Il crée ainsi un trait d’union entre la maison et le travail, un point de rencontre pour les plus pressés aussi bien qu’un endroit où se détendre entre amis et passer un bon moment.

Dés le début, Starbucks se veut être une entreprise différente, qui, au delà de la célébration du café et de ses rituels, favorise les rapports humains.

Leur mission : »Inspirer et enrichir l’esprit au gré des rencontres, café après café, dans chacun des quartiers où ils sont implantés.
Le métier de Starbucks ne consiste pas seulement à offrir un café d’exception mais aussi de créer des liens, de s’impliquer dans les vies de la communauté et de célébrer les différences de culture.

LE DESIGN DES « SALONS DE CAFÉ »

Pour faire de ses « salons de café » des lieux de connexion – avec les autres, avec soi-même et avec son environnement, Starbucks crée des lieux uniques, à l’image des quartiers où ils sont implantés et dont l’impact environnemental doit être le plus faible possible. Lire la suite STARBUCKS et ses plus beaux « salons de café » !

CAMPER et ses plus beaux points de ventes !

camper 0

UN PEU D’HISTOIRE POUR COMMENCER

La marque Camper nait en 1975 en Espagne lorsque la famille fondatrice, qui a consacré un siècle à l’industrie de la chaussure, décide de moderniser ses techniques de fabrication. Les chaussures Camper, s’inspirent de la culture méditerranéenne dont elles sont issues et du mode de vie urbain de ceux à qui elles s’adressent.

La première boutique ouvre en 1981 à Barcelone, révolutionnant le monde de la chaussure par son approche design audacieuse et des mises en avant originales.  Dix ans plus tard, Camper ouvre ses premiers magasins à l’étranger à Paris, Milan et Londres.

Là, où bon nombre d’enseignes appliquent à la lettre leur charte graphique, Camper a choisi de collaborer avec des designers et décline ses boutiques autour de 3 grands concepts :

 CAMPER TO&ETHER
Camper Together est un modèle de collaboration entre Camper et des designers prestigieux pour créer des produits exclusifs et des boutiques exceptionnelles. Lire la suite CAMPER et ses plus beaux points de ventes !